Collège Gambetta
Le collège public de Carentan

Accueil > La vie en classe > L’unité localisée d’inclusion scolaire > Rencontre avec Elisabeth Brami

Rencontre avec Elisabeth Brami

vendredi 6 avril 2018, par Delphine GOSSELIN.
Mis à jour le vendredi 6 avril 2018

Jeudi 29 mars, nous avions rendez-vous à 14h00 à la bibliothèque de Valognes pour rencontrer Elisabeth Brami. C’est une auteure. Elle écrit des contes, des histoires, des romans, plutôt pour les enfants, les adolescents.

En français, nous avions découvert et lu « Chère Madame ma grand-mère », « Les Petits Riens » et « Moi j’ai le droit mais je dois ».
Après s’être présentée et nous avoir donné le droit de poser toutes les questions que l’on voudrait, elle nous a expliqué comment elle avait réalisé son premier livre : les histoires de Lili Bobo. C’est un livre en accordéon, qui se lit des deux côtés, le côté des bobos et celui des bonheurs….comme la vie. Elle nous a lu « Dimanche »...petit bonheur : rester en pyjama toute la journée...petit bobo : rendre visite à quelqu’un et qu’on en n’a pas envie.
Elle a évoqué son enfance, le fait qu’elle était pauvre et que son papa est décédé le jour de Noël, ce qui fait que pour elle ce n’est pas un jour de bonheur.
A propos de Noël, elle nous a présenté son futur livre qui s’appellera : « Lettres timbrées au Père-Noël » . Dans l’une des histoires, une petite fille noire porte réclamation car elle a reçu une poupée blanche et ce n’est pas facile pour s’entraîner à faire des tresses et devenir sa maman. Dans une autre, un petit garçon explique qu’il reporte sa liste à l’année prochaine car il n’a rien reçu.
C’est après avoir lu « le Journal d’Anne Frank » (journal intime d’une jeune juive néerlandaise cachée pendant la seconde guerre mondiale) qu’elle a eu envie d’écrire. Elle a toujours sur elle un petit carnet.
Nous lui avions préparé des « petits riens » à deviner grâce à un dessin...elle a beaucoup apprécié ce moment et nous aussi.
- faire un concours de crêpes roulées au nutella avec des amis
- respirer la fraîcheur des matins d’été
- sentir l’odeur des pommes tombées en automne sur la tarte de mamie.
- croquer dans un croissant et regarder tomber les miettes.
- laisser couler l’eau chaude de la douche sur mon dos, le soir, avant de me coucher, en écoutant de la musique
-sentir l’odeur du pain au chocolat tout chaud le matin en sortant de la boulangerie.
- croquer dans une tartine de nutella
- manger des gâteaux au chocolat devant la télévision.
Elle a dédicacé l’un de nos livres « Moi, j’ai le droit mais je dois ».
Avant de nous quitter, elle nous a donné des petits coeurs en carton…

Ce fut une jolie rencontre. Merci Elisabeth...
Les élèves du dispositif ULIS

ecrire:titre_documents_joints

0 | 5 | 10

Pronote