Collège Gambetta
Le collège public de Carentan

Accueil > La vie en classe > Options, langues et sections > Section européenne > Les collégiens sur les traces du 19e siècle

Les collégiens sur les traces du 19e siècle

lundi 15 avril 2013, par Olivier JOUAULT.
Mis à jour le lundi 15 avril 2013

L’ensemble des élèves de Quatrième du collège Gambetta s’est rendu à Paris les 3 et 10 avril 2013 pour y étudier le 19e siècle : l’âge industriel.

Les mercredi 3 et 10 avril, les collégiens ont pris le train en gare de Carentan et trois heures plus tard ont posé le pied sur le quai de Saint-Lazare. Le déplacement en train mettait immédiatement les élèves dans le bain, puisque nous avions insisté sur les conditions du développement du chemin de fer à partir des années 1840 et sur les bouleversements de tous ordres que son essor a entraîné.

Sous la halle des trains, peinte en son temps par Monet, les élèves ont pu remarquer l’emploi, caractéristique de l’âge industriel, du fer et du verre.

Le parcours pédestre vers les musées d’Orsay et du Petit Palais a fourni l’occasion de présenter les travaux Haussmanniens qui répondaient aux exigences d’une capitale voyant sa population tripler en un siècle. Les élèves ont observé les caractéristiques des voies de circulation et des immeubles qui les bordaient. Ce faisant, ils ont pu découvrir le programme du baron Haussmann et de ses successeurs en matière d’assainissement, de fluidité des transport et d’embellissement.

Les élèves renseignent leur dossier pédagogique au Musée d'Orsay {JPEG}

Après un pique-nique au jardin des Tuileries, les collégiens ont apprécié l’architecture de l’ancienne gare d’Orsay devenue musée. Les arts de la deuxième moitié du 19e siècle y sont exposés et les Carentanais se sont familiarisés avec les différents mouvements picturaux qui ont ponctué cette riche période. Les collégiens ont pu voir en grandeur réelle des œuvres universellement connues telles Le déjeuner sur l’herbe de Manet, L’église d’Auvers sur Oise de Van Gogh, les Danseuses de Degas, retrouver La gare Saint-Lazare de Monet, ou en découvrir d’autres moins célèbres mais néanmoins attachantes. Longeant la Seine, ils ont gagné le Petit Palais, inauguré à l’occasion de l’exposition universelle de 1900, comme le Pont Alexandre III, tout de métal façonné, pour découvrir les collections artistiques de la ville de Paris, particulièrement le style 1900.

La journée était bien remplie et il était temps de remonter dans le train à 20 h 00 pour regagner la Normandie. Ces deux journées ont été coordonnées par Mme Portier, professeur d’Arts plastiques. Les professeurs d’Histoire, Français et Technologie ont participé à ce pertinent projet pluridisciplinaire. Cette journée d’étude a été cofinancée par le Conseil général de la Manche, le collège, le foyer socio-éducatif et l’association des parents d’élèves.

info portfolio

titre documents joints

Pronote