Collège Gambetta
Le collège public de Carentan

Accueil > La vie en classe > Projets transdisciplinaires > L’histoire des arts au collège Gambetta

L’histoire des arts au collège Gambetta

mercredi 1er février 2012
Mis à jour le mercredi 17 octobre 2012

Principes, modalités d’organisation des enseignements, objets d’études et modalités de l’épreuve terminale d’histoire des arts au collège Léon Gambetta

1. Principes fondateurs de l’évaluation de l’histoire des arts

L’évaluation de l’histoire des arts prend appui sur un travail à dimensions historique, artistique et culturelle défini et organisé par l’équipe pédagogique. Toutes les disciplines contribuent à l’acquisition des compétences et des connaissances du socle commun mises en œuvre dans l’enseignement de l’histoire des arts, dont notamment :

• le développement de la capacité à analyser une œuvre d’art ;

• la construction d’une culture personnelle ;

• la maîtrise de l’expression orale ;

• l’épanouissement de la curiosité et de la créativité artistiques des élèves ;

• la découverte des métiers et des formations liés à ces pratiques artistiques et culturelles.

Cette épreuve est la seule de cette nature que comporte le diplôme national du brevet : elle suppose une maîtrise de l’expression orale qui doit être travaillée à tous les niveaux et dans tous les champs disciplinaires.

2. Modalités de l’organisation et des objets d’études de l’histoire des arts

2.1 Thématique retenue

Les thématiques cette année : Art-Etats-Pouvoir et Ruptures et continuités en 3e sont reconduites
Au sein de ces thématiques :
• Totalitarismes et libertés
• Mémoire de guerre
• La société de consommation

2.2 L’histoire des arts sur les autres niveaux

Afin de mieux préparer les élèves à l’épreuve de fin de 3e, l’enseignement de l’histoire des arts sera renforcé de la manière suivante :

Compétences et thématiques enseignées par niveaux
Niveau Compétence cibléeThématique
6e Décrire l’œuvre Mythes et religion
5e-4e Contextualiser l’œuvre Mythes et religions- Arts, Etats, pouvoir- Arts, techniques et expressions- Ruptures et continuités -
L’Art témoin d’une époque
3e Relier l’œuvre à la thématique Ruptures et continuités - Arts, Etats, pouvoir - Art, vie et consommation

2.3 Attentes lors de l’épreuve

Lors de la passation de l’épreuve, les attentes du jury seront les suivantes :

Introduction

• Présentation de l’œuvre et de son auteur

• Description de l’œuvre étudiée

Développement

• Mise en contexte de l’œuvre

• Relations de l’œuvre avec la thématique

Conclusion

• D’autres œuvres liées à la thématique

ou
• Liens entre la production et la thématique

3. Définition de l’épreuve

L’épreuve terminale d’histoire des arts est une épreuve d’examen. Celui-ci établit pour chaque candidat une convocation individuelle à l’épreuve. Chaque candidat ou groupe de candidats se présente devant le jury avec une liste d’objets d’étude qu’il a choisis, associée le cas échéant au dossier facultatif.

3.1 Modalités de passation

Les élèves se présentent seuls devant le jury ou en groupe. Ils bénéficient de 10 minutes de préparation et de 10-15 minutes face au jury.
L’oral se déroule en deux temps : un exposé suivi d’un entretien avec le jury. Dans le cas d’une épreuve individuelle, l’oral prend la forme d’un exposé par le candidat d’environ cinq minutes suivi d’un entretien d’une dizaine de minutes avec le jury. Si l’épreuve est collective, cinq minutes d’expression individuelle par candidat précèdent dix minutes d’entretien avec l’ensemble du groupe.
L’entretien prendra appui sur l’exposé et la liste d’objets d’étude présentée par le candidat ; afin d’enrichir l’entretien, le jury peut toutefois faire réagir le candidat à une œuvre inconnue de lui, autant que possible reliée aux objets d’étude qu’il aura proposés.

Une salle sera dédiée à la préparation des candidats. Cette salle sera distincte de la salle de passation de l’épreuve. Dans la salle de préparation, les élèves seront pointés et surveillés.

3.2. Calendrier de l’épreuve

Le jury apprécie la prestation orale selon la grille d’évaluation définie dans l’établissement. L’évaluation prend en compte la qualité de la prestation orale du candidat, tant du point de vue des contenus que de son expression. Une commission d’harmonisation des notes aura lieu à la suite des épreuves.

L’échéancier de l’épreuve est le suivant :
• Les demandes de passage en groupe et d’oral en langue étrangère seront faites à partir d’un imprimé qui sera rendu au plus tard le Vendredi 17 Mai.
• la liste des objets d’étude sera déposée le Vendredi 24 Mai.
• l’épreuve est fixée le Lundi 03 Juin après-midi (l’accueil des autres élèves sera assuré).

3.3 Notation de l’épreuve

L’évaluation donne lieu à une note sur 20 points, affectée d’un coefficient 2. Ces points sont pris en compte pour l’attribution du diplôme national du brevet et d’une mention. La note obtenue par le candidat à l’épreuve terminale d’histoire des arts ne sera en aucun cas transmise à l’élève ou à sa famille avant la proclamation des résultats par le jury du diplôme national du brevet.

Pronote